Spectacle : « Super chicorette » a sauvé le monde
    (Publié sur Nord Littoral)

     Vendredi soir, le coup d’envoi de la fête de la chicorée a été donné avec la promenade-spectacle dans quatre lieux de Vieille-Eglise.

    L’histoire débute autour d’Alexia, une habitante native de Vieille-Église qui découvre qu’elle est dotée d’un super-pouvoir, à savoir sécher et torréfier la chicorée. Avec cette histoire, on peut faire un parallèle avec « Batman », un joker qui s’appelle Moka. Ce dernier a trouvé une manière pour consommer beaucoup de café. L’antidote étant la chicorée, avec l’entremise d’Alexia devenue « Super-chicorette » et de sa grand-mère qui tient un rôle important, sans oublier la petite larme que sa maman lui a laissée un jour et qui deviendra le moment clef de l’histoire, elle va sauver le monde. Le spectacle est soutenu du début à la fin grâce à des personnes chargées de faire des liaisons entre les scènes.
     Ce spectacle a été mis en scène par Maxime Séchaud, du Théâtre de l’Ordinaire et joué par des comédiens amateurs et bénévoles, issus des villes et villages de la Communauté de communes de la région d’Audruicq (CCRA), aidés par quelques comédiens professionnels.

                 p chico 16 12

 

fête de la chicorée : Le salon gastronomique de Saint-Folquin a fait salle comble

     Hier, l’unique salon dédié à la chicorée a pris ses quartiers dans la salle de sport de Saint-Folquin. Plus de mille personnes sont venues le visiter
                       p chico 16 2        p chico 16 1
                             Le fromage à la chicorée a eu du succès.

     La quinzième édition de « La chicorée, ça se cuisine » a été un grand succès cette année.
     De Nouvelle-Église, le salon s’est déplacé à Saint-Omer-Capelle pour arriver ensuite à Saint-Folquin. D’année en année, le salon s’agrandit et a compté cette année, quinze exposants, tous des producteurs locaux qui ont inventé des recettes culinaires à base de chicorée. « Les visiteurs sont tous très étonnés par la diversité des produits que l’on peut trouver, confie Cathy Denudt, du Comité de promotion économique et touristique intercommunal (Cpéti), entre les biscuits pour l’apéritif, la glace, le fromage, la viande, la charcuterie ou la limonade et j’en passe, il s’agit réellement d’une redécouverte d’un produit qui jadis, ne se mettait que dans le café. »
     Côté restauration, les équipes du salon ont pu servir 200 couverts pour le repas de la mi-journée, composé d’un menu saveur chicorée, concocté par Didier Routier, le chef de la Sole meunière de Calais.
Cette année, plusieurs nouveaux exposants ont fait leur apparition au salon, sans compter les habitués qui reviennent chaque année. La confrérie de la cossette de chicorée et le géant Albert, le sécheur, était également de la partie pour une journée de festivité et d’authenticité au pays de la chicorée.

p chico 16 7   p chico 16 4 
p chico 16 5p chico 16 6p chico 16 3